Mainstream Digicom

Comment calculer le prix des projets et gérer la dérive des projets

How To Price Projects And Manage Scope Creep

Table of Contents

Comment calculer le prix des projets et gérer la dérive des projets
Comment calculer le prix des projets et gérer la dérive des projets

La dérive de la portée est un problème courant dans la gestion de projet. Elle se produit lorsque la portée d’un projet s’étend au-delà de sa portée initiale. Cela peut se produire pour un certain nombre de raisons, telles que des changements sur le marché ou de nouvelles exigences de la part du client. La dérive des objectifs peut avoir un impact important sur votre projet. Elle peut augmenter le coût du projet, provoquer des retards et engendrer des frustrations parmi les membres de l’équipe.

Il existe quelques moyens d’éviter les dérapages. Tout d’abord, vous devez avoir une définition claire et concise de la portée du projet. Deuxièmement, vous devez établir des canaux de communication clairs avec le client afin que toute modification de la portée du projet soit convenue dès le départ. Enfin, vous devez établir des plans et des calendriers détaillés qui prévoient des mesures d’urgence en cas de dérapage. En suivant ces étapes, vous pouvez éviter que la dérive ne fasse dérailler votre projet.

Définir le projet : quels sont les objectifs et les résultats attendus ?

Tout projet, quelle que soit sa taille, doit avoir des objectifs et des résultats concrets pour être couronné de succès. Sans ces éléments, il peut être difficile de déterminer si le projet a été un succès ou non.

Certains objectifs peuvent être d’augmenter les ventes d’un certain pourcentage, de créer un nouveau produit ou service, ou d’améliorer la satisfaction des clients. Les produits livrables sont le résultat final du projet – par exemple, un nouveau site web ou une brochure.

Il est important de s’asseoir avec votre équipe et les parties prenantes au début du projet et de se mettre d’accord sur les objectifs et les résultats attendus. Cela permettra de garder tout le monde sur la bonne voie et de s’assurer que chacun travaille vers le même objectif.

Estimation des coûts : quels sont les coûts directs et indirects du projet ?

Les chefs de projet doivent être capables d’estimer les coûts d’un projet afin de créer un budget précis. Deux types de coûts doivent être pris en compte lors de l’estimation : les coûts directs et les coûts indirects.

Les coûts directs sont ceux qui sont directement liés au projet et peuvent être facilement retracés jusqu’à lui. Il s’agit des matériaux, de la main-d’œuvre et des autres dépenses nécessaires à la réalisation du projet. Les coûts indirects sont plus difficiles à cerner et sont souvent des frais généraux qui ne peuvent être directement attribués au projet. Cela peut inclure des choses comme les services publics, le loyer et l’assurance.

Pour obtenir une estimation précise du coût total d’un projet, il faut prendre en compte les coûts directs et indirects. En comprenant tous les coûts impliqués, les chefs de projet peuvent créer un budget qui leur permettra de mener à bien leurs projets dans le respect des délais et du budget.

Fixation du prix du projet : comment déterminer un prix équitable pour votre travail ?

Vous avez fait vos recherches, vous connaissez vos coûts et vous avez ajouté une bonne marge bénéficiaire… mais comment déterminer un prix juste pour votre travail ?

Il y a quelques éléments à prendre en compte pour fixer le prix de votre projet :

1. Le taux du marché – que facturent d’autres entreprises similaires pour des services similaires ? Si vous sous-facturez, vous pouvez être perçu comme inexpérimenté ou non professionnel. Si vous surfacturez, vous risquez de vous exclure du marché. Faites des recherches pour savoir quel est le tarif en vigueur pour votre service particulier.

2. L’étendue du travail – combien de temps et d’efforts le projet exigera-t-il ? Veillez à estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires, afin de ne pas vous retrouver à travailler pour moins que le salaire minimum.

3. La difficulté du projet – quelle est la complexité de ce projet ? Est-il similaire à d’autres emplois que vous avez occupés, ou est-il plus stimulant ? Si c’est le cas, vous devrez peut-être ajuster vos frais en conséquence.

4. La valeur du client – qui est-il et quelle est sa réputation dans votre secteur ?

Gestion de la dérive des objectifs : comment maîtriser la dérive des objectifs ?

Il existe quelques moyens de contrôler la dérive des projets. Tout d’abord, vous devez avoir une portée claire et bien définie pour votre projet. Cela vous aidera à identifier les changements à apporter et à les suivre en conséquence. Deuxièmement, vous devez être proactif dans la communication avec votre équipe et les parties prenantes au sujet de tout changement apporté à la portée. De cette façon, tout le monde est sur la même longueur d’onde et il n’y a pas de surprise en cours de route. Enfin, vous devez être prêt à dire non aux nouvelles demandes qui sortent du cadre initial.

En conclusion, l’établissement du prix des projets et la gestion de la dérive de la portée peuvent être difficiles. Cependant, en suivant les conseils de cet article, vous pouvez augmenter vos chances de réussite. N’oubliez pas de tenir compte de la portée, du calendrier et des objectifs du projet lorsque vous établissez le prix d’un projet. En cas de dérapage, veillez à communiquer avec votre client et à obtenir son approbation avant d’apporter des modifications.


Discover more from Mainstream Digicom

Subscribe to get the latest posts to your email.

Share
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

You might also enjoy

Discover more from Mainstream Digicom

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading

Scroll to Top